Être Unique

Se croire « spécial/e », c’est se voir différent/e ou parfois croire que quelque chose de particulier va nous arriver, va se passer, que nous sommes destinés à quelque chose de particulier.

Le problème avec cette croyance c’est qu’elle nous empêche de voir la Vérité et qu’en fait, elle nous limite terriblement.

La Vérité, c’est qu’il n’arrive et ne se passe strictement rien!

La Vie est un mouvement qui se déploie depuis l’immobilité, l’Éternité et la singularité que tu Es.

Depuis un champ ouvert, rempli de potentialités qui par le mouvement engendre une illusion qu’on appelle le temps. Dès qu’il y a naissance du sentiment d’exister et du champ de perceptions, ce qui se vit cherche à s’expérimenter et se comprendre à travers tout un lot de manifestations et de sensations qui à la base ne sont pas négatives ou positives.

Elles sont…

Mais comme elles peuvent nous envahir, nous étourdir, nous faire souffrir ou nous réjouir, elles sont répertoriées et classifiées par un esprit qui se sert d’un organisme qui est à croître et se développer pour les stocker. Ainsi, ce magicien qu’est le temps construit-il une construction imaginaire qui te trompe en t’amenant aux sentiments de particularité, de séparation et à ce lot de croyances d’être une victime, d’être différent/e ou spécial/e. D’être, finalement, tout un tas de choses que les autres ne sont pas!

Or, la Vérité c’est que nous vivons tous et toutes des expériences différentes qui engendrent des blessures pourtant similaires que nous aurons un jour ou l’autre à surmonter si nous voulons continuer à croître. Croître ne se termine pas lorsque l’organisme atteint la maturité, c’est l’affaire de toute la Vie elle-même; un processus de croissance et d’évolution. Si nous ne sommes pas en mesure de voir cette réalité, nous générons un attachement et une identification au corps qui deviennent la source de toutes nos souffrances.

Psychologiques et/ou physiques…

La Nature fondamentale de ce que Tu Es se situe au-delà de la dualité et de la non-dualité, qui n’est qu’un trompe-l’œil de plus. Parce que le terme lui-même est porteur de confusion à l’égard d’une dualité qui est pourtant totalement embrassée par l’Unité.

L’Unité est dépourvue de toute idée. Elle est la Source de toutes les idées, tous les concepts, toutes les manifestations et toute la Vie. Il ne peut y avoir de réel état d’Union sans avoir d’abord embrassé toutes les dimensions de la Vie elle-même.

Il n’y a que l’Unique, qu’un seul Soi, dont découle tous les « toi » et « moi », tous les « nous », tous les hommes, les femmes, les blancs, les noirs, les pauvres et les riches. Les malades, les gens souffrants, ceux qui s’en prennent à leurs prochain, comme les vertueux et les saints. Le visage de l’Absolu est en chacun de nous, derrière nos yeux, nos sourires, nos larmes et nos rires. Nous sommes tous et toutes des petites parts d’un plus grand Tout et tant que cette Réalité n’est pas vécu jusque dans votre chair, que vous ne sentez pas, du cuir chevelu jusqu’au bout de vos orteils que le vécu de votre prochain est vôtre, vous ne pouvez pleinement comprendre ce qu’est l’absence de séparation.

L’état de béatitude se situe au-delà de la beauté, de la créativité, de l’amour, de la joie, de la paix intérieure et même du Silence. Privilégier ces états c’est encore une illusion, c’est encore choisir la façon dont on veut vivre les choses, ce que l’on souhaite expérimenter ou non.

Tant qu’il y a une expérience, il y a un expérimentateur. Il y a un sujet et un objet.

Tout est sujet, tout est Soi et il n’y a aucun état à privilégier au détriment d’un autre.

C’est lorsque tout est abandonné à Plus Grand, qu’il est vu que nous sommes Cela, que nous sommes tellement plus grands que ce que nous pouvons en percevoir et qu’il n’y a réellement aucune séparation, aucun choix qui puisse prévaloir. Dans cet espace il n’y a plus de volonté propre mais bien un alignement à une volonté plus grande qui se trouve toujours, à chaque moment, être celle qui nous remplisse d’un état qui est au-delà de tout ce que nous pouvons en dire.

Oublie l’idée d’être « spécial/e ».

Tu es bien plus…

Tu es Cela.

Tu es…

l’…

Unique.

🙏🏻

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :