Le choix des mots, c’est parfois les choix des maux

Je n’écoute plus ceux qui disent qu’il « n’y a personne »
Parce que je vois bien que rien ne disparaît
Tout Ce que j’étais
A pris de l’expansion
Devient de plus en plus vaste
Beau
Aimant
Accueillant
Englobant

Tout est une part d’un moi
Plus grand
Qui se voit et se reconnaît
En chacun/e

Je n’écoute plus ceux qui parlent de l’écran de la Conscience
De la Vie comme un film
Parce que la Vie n’est pas bi, tri ou multidimensionnelle
Elle jaillit en flots de partout
Où est l’écran?
Partout
Nulle part
Il est fait de perceptions
Et de sens
Parfois il fait sens
Et à d’autres moments
Pas du tout!

Je ne suis pas l’observatrice
Pas plus que la productrice
Ou même l’actrice
Je Suis le film
Il se déroule
Et s’écoule
De ma propre
Source

Je n’écoute plus ceux qui parlent de détachement
Je suis si attachée
Tissée serrée
Entremêlée
Dans toute la Vie
Qu’il est impossible
De se détacher
De quoique ce soit
De qui que ce soit

Il faut simplement
Apprendre
À aimer
Ce qui est nettement
Plus compliqué
À enseigner…

Je suis ce corps
Cessez de répéter
Qu’il nous faut vivre
Au-delà de la forme

Quelle imposture!

Le « bliss »
Le nirvana
À partir de quel lieu
Le vivrez-vous?
Si ce n’est que
Puissamment
Ardemment
Et intensément
À travers la forme

Et c’est de l’intensité
De cette Vie
Qui se vit
À travers chaque cellule
Chaque pensée
Chaque émotion
Chaque forme
Et chaque état
Que vous vibrerez
Jouirez complètement
Et serez à même
D’accepter
Les moments
Moins plaisants

Soyez présent
Soyez joyeux
Soyez aimant
Vivez!
Et de grâce
Sortez
De ces enseignements
Qui datent d’un autre temps
Celui où les hommes
Guidaient
Pointaient
Orientaient

La vie ne se vit pas à partir de l’Esprit
Point de vue on ne peut plus
Analytique
Pragmatique
Et masculin

La vie se vit à partir de l’être
Tout entier
D’un point de vue
Nettement plus féminin
Qui embrasse
Sa destinée
Et se donne
À son prochain

Les Dieux sont dans les cieux
Quant aux déesses…

Elles sont ici
Tout autour de vous
À vous aimer
Vous écouter
Vous accueillir

C’est ce dont
Nous avons besoin
Bien plus
Que de gens
Pour nous dire
À quel point
Ils sont bien
Touchent aux cieux
Et planent au-dessus
De l’humanité

Alors…

Faites attention
Au choix des mots
Ceux-ci orientent l’Esprit
Et continuent
D’entretenir
Croyances
Et objectifs
Mais les mots
Peuvent aussi
Désorienter
Le coeur

Ce dernier
Ne vit pas de paroles
Mais de ressentis
D’élans
Et surtout
D’actes
D’amour
Désintéressés
Qui se font généralement
Dans la plus complète
Spontanéité

Envers soi
Ou
Envers l’autre…

C’est encore
Et toujours
Une simple
Question
De choix
De mots

Laissez votre coeur
S’ouvrir
Et vous découvriez
Que l’autre
C’est vous

Non
Vous ne disparaissez pas
Vous vous multipliez…

❤️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :