Une réelle ouverture

Je vous ai laissé sur cette notion de réelle ouverture.

Celle qui vient du coeur.

Comme j’ai dit, elle ne vient pas d’un milieu spécifique et ne découle pas d’une pratique particulière. Je ne l’ai pas rencontrée plus souvent en spiritualité qu’ailleurs.

Ce qui est une excellente nouvelle. Parce que si d’une part elle est nécessaire dans la vie, d’autre part il ne vous faut pas beaucoup de gens autour de vous qui en soient pourvus.

Peu de gens sont nécessaires à faire une réelle différence dans notre Vie. Parce que l’Amour est un immense pouvoir qui rayonne très largement.

Comment les trouver? C’est simple. Ce sont généralement des gens qui sont déjà près de vous. Qui ne vous ont jamais quitté, peu importe les circonstances de votre vie. Cela ne veut pas dire que les choses ont toujours été faciles avec eux. Mais nonobstant les difficultés, ils sont encore là. Parce que la Vie ce n’est pas une question de réalisation spirituelle. C’est question d’avoir assez d’Amour pour les autres. Assez d’Amour pour transcender les notions de bien et mal. De voir que nous partageons tous la même souffrance et que c’est au-delà de celle-ci qu’il nous est maintenant demandé de voir, et surtout de vivre.

La réelle ouverture du coeur, c’est celle qui ne se raconte pas d’histoires. Elle a cette simplicité et cette humilité naturelles qui ne sont pas feintes. Elle provient des êtres véritablement conscients de l’ensemble de leurs origines. Locale et Universelle. Qui ont réussi à faire la juste part entre les deux.

Quand j’étais avocate et que je côtoyais certains acteurs du milieu qui se la jouaient solide, il y avait toujours cette petite voix en moi, me rappelant que j’étais fille d’ouvriers. Que si je pouvais maintenant accéder à une vie meilleure, plus confortable que tous ces gens qui défilaient devant moi dans la salle de cour, c’était grâce à leur dur labeur. Et, pendant ces années où j’ai cheminé en spiritualité, rencontré ces personnes qui remettaient en question l’expérience particulièrement intense que je traversais, l’analysaient quant à sa profondeur ou sa temporalité, l’associaient à la folie ou la psychose, je me rappelais de cette fillette qui regardait le ciel, sachant que de la lumière des étoiles et du Silence de l’Univers, elle tirait ses origines. Me raccrochais pour la première fois, à cette sensibilité que j’avais refoulée toute ma Vie et me laissait traverser par ces gens. En me disant, que Cela aussi passerait.

Tout passe. Nos idées, nos croyances, nos jugements. Sur nous ou sur les autres. À la fin, que reste-t-il? L’Amour. L’Amour que nous sommes.

Nos expériences de Vie ne doivent pas être écartées. Elles doivent être honorées.

Là, se trouve pour moi, la clé de la véritable intégration.

Une intégration qui ne s’acquiert et ne s’achète pas. Qui ne dépend de personne en particulier. D’aucune circonstances spécifiques sur lesquelles vous auriez un réel contrôle. Ni même du passage du temps. Certains l’appellent la Grâce Divine, d’autres le Destin ou le Dharma et d’autres la Conscience. Donnez-lui le nom que vous voulez, cela importe peu.

Mais cessez de croire qu’elle est de votre fait. Ou au contraire, qu’elle vous tombera dessus comme par magie.

Parce que c’est un mélange subtil de ces deux éléments. Il faut simplement avoir l’immense courage d’ouvrir son coeur à TOUT. Ne mettre aucune barrière, aucune protection. Pour laisser ensuite ce TOUT Infini et Illimité vous emporter… Abolir toutes les séparations, toutes les divisions. L’aspiration du coeur à vouloir abdiquer est au final la seule volonté qu’il faut. Ce gros OUI à la Vie qu’il faut dire, pour que la Vérité se révèle à vous.

Les gens qui possèdent cette réelle ouverture du coeur, celle qui est pleinement intégrée, viennent de toutes sortes de milieux. Être Conscient, Intelligent et Aimant, c’est quelque chose qui est accessible à tous. Mais également le fruit de circonstances de Vie particulières. J’ai rencontré des gens d’exception, dans tous les milieux et à toutes les époques de ma vie.

Parce que Tout vit en Tout et qu’il n’y a aucune division à faire.

Bref, tous ces gens de coeur, m’ont permis de comprendre, et surtout d’ancrer d’autres constats. Qui pour moi demeurent une base incontournable.

***

Demain, je vous entretiens de cette base incontournable…

3 réponses à “Une réelle ouverture”

  1. Je me permets de me citer ici: “Une grossière erreur de croire que tout est derrière soi. Tout est en nous et c’est une bénédiction qu’il faut chérir. Comme la mère qui peut adorer autant d’enfants qu’elle en enfantera, nous aurons la grâce de garder en nous toutes ces amours passées sans rien enlever aux êtres alentour, tant soit-il que l’ingratitude, la haine ou le regret ne nous possèdent pas.” Ça va dans le sens d’honorer nos expériences de vie en pleine conscience. (la citation vient d’ici: leretourduflyingbum.com/2017/03/09/le-grand-remous/ ) Bonne journée.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :